La petite amie de mon fils Pierre, Carol, est une SEX DOLL GOTHIQUE !

La petite amie de mon fils Pierre, Carol, était SEX DOLL GOTHIQUE ! Quand je l’ai vue pour la première fois, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Tout ce que je savais, c’est qu’elle était vêtue de noir, de rouge à lèvres et de vernis à ongles noirs, avec des cheveux noirs qui couvraient une partie de son visage…
Lorsque j’ai demandé à mon fils pourquoi il avait choisi de sortir avec elle, pourquoi vivre avec une poupée en silicone… Il n’avait fait que sourire et me dire que c’était avantageux, et qu’elle était en TPE et non en silicone ! J’étais surpris de sa réponse, comme si que j’avais fait une erreur grave sur son origine… Quand je lui ai demandé s’il avait couché avec elle, il n’a pas répondu, mais son sourire s’est élargi. Quand j’ai commencé à lui faire la leçon sur les répercussions possibles (comme le regard des autres, la famille, les amis…) et sur le fait qu’il devrait la nettoyer ou utiliser un préservatif, il roula des yeux et me dit qu’elle était sous son contrôle.
Au fil des mois, je les ai vus ensemble quand ils ont passé du temps chez nous ou quand je suis venu chez lui, il est venu 1 fois à la maison avec sa poupée… Après m’être habituée aux vêtements noirs et au maquillage, ainsi qu’à ses manières apparemment lugubres, que mon fils prenait soin de l’habiller comme ça, j’ai vu qu’elle était en fait une fille très jolie et bien construite, ou plutôt bien moulé si je puis-je dire. Elle avait une belle paire de nichons et un très joli petit cul rond qu’elle cachait sous les vêtements sombres, il avait bien choisi le modèle après tout…
Carol avait des nouvelles “amies” depuis peu, Amy, et Esther qui traînaient beaucoup avec elle et Pierre. Amy aussi était Goth avec les mêmes vêtements sombres et le même maquillage. Mais contrairement à Carol, Amy était très maigre. Les quelques fois où je l’ai regardée, elle ne semblait pas avoir grand-chose au sein. Ses hanches étaient étroites et son cul était presque plat.
Dès le début, Amy et Esther passaient beaucoup de temps avec Pierre… Je me souviens de n’avoir pratiquement plus de nouvelle de mon fils pendant 3 semaines à l’arrivée de ses deux nouvelles sexdoll.. Je ne pense pas vraiment que c’était une amie pour Carol mais plutôt un aménagement d’une vie à quatre ! Il avait 3 “femmes” pour lui, et il semblait heureux…
Parfois, je rentrais du travail directement chez lui car il m’avait laissé les clés quelque mois et j’en trouvais une sur le salon, une autre dans la salle de bain, et la dernière sur le balcon… Un autre jour les trois étaient dans la cuisine à “cuisiner” ensemble et à “papoter”…
Cela ne me dérangeait pas, mais en tant que père célibataire (ma femme et moi étions divorcés), cela ne me laissait pas non plus indifférent… Elles étaient vraiment toute très sexy et bien roulées… Lorsque Pierre me faisait savoir qu’ils ne seraient pas là pendant 2 semaines car il souhaitait partir en voyage, je suis passé chez lui, et j’ai mis un DVD porno dans le lecteur et je commençais à me toucher un peu…
L’idée d’aller me faire ses poupées m’avait traversé l’esprit car c’était des poupées sexuelles, elles pouvaient faire l’amour, et peut-être très agréablement et aussi bien qu’une vraie femme, qui sait ! Mais je ne me suis pas permis car ce sont les siennes et je suis son père quand même… Je pourrais donc toucher une poupée sexuelle pour me sentir mieux comme mon fils le faisait ? Et si je touchais ses lovedolls, c’est peut-être comme de coucher avec ses femmes…

Je décide de ne pas toucher ses poupées en silicone et décide de m’endormir, je n’ai même pas terminé ma masturbation à cause de mes pensées trop intense, mon esprit était un peu perturbé à vrai dire.
J’ai commencé à faire un très beau rêve. J’ai rêvé que la brune chaude du porno avait sa bouche autour de mon sexe. Elle était vraiment bonne à me sucer et au fur et à mesure que sa fellation progressait, son visage changea, c’était devenue celui d’Amy ! Et cela ne me dérangeait pas que le visage d’une femme avec qui on fait l‘amour change et devient une poupée de sexe, cela n’alternait en rien mon rêve, même s’il n‘avait vraiment aucun sens…
Je savais que mon éjaculation imminente a dû me sortir légèrement de mon sommeil, car je me suis réveillée et j’ai marché dans la chambre et j’ai levé les yeux pour trouver Amy debout devant moi, ses yeux rivés sur la vue de mon sexe debout et grand, elle ne me regardait pas mais elle regardait mon sexe, et rien d’autre…

Il m’a fallu un moment pour comprendre ce qui se passait. Quand je l’ai fait, j’ai attrapé cette poupée sexuelle en la positionnant sur le ventre sur le lit. À ma grande surprise, c’était terriblement bon ! Elle était bonne au lit et tellement réaliste ! J’ai pris un pied fou, comme dans ma jeunesse avec une petite jeunette que je rencontrais ! Trois heures plus tard je l’ai positionnée sur ses genoux, Amy s’est précipitée vers l’avant, s’est agenouillée devant moi, a saisi mon sexe dans sa bouche et c’était repartie pour un tour.
J’étais abasourdi et je ne savais pas quoi dire ou quoi faire. Quelques instants plus tard, elle tenait ma bite à la base et commençait à bouger la tête en me donnant une fellation, je touchais légèrement sa tête pour donner le rythme comme avec une vraie femme, il n’y avait pas plus d’effort à faire… Elle a forcé sa bouche sur ma tige jusqu’à ce que je sente le bout s’enfoncer dans sa gorge. Pas de problème de haut-le-cœur cette une poupée, je pouvais y aller à fond. J’étais complètement sidérée, mais c’était tellement bon que je me suis assis et que je l’ai laissée avaler ma canne à plusieurs reprises..
« Amy! » J’ai murmuré, « Qu’est-ce que tu … » Je n’ai pas pu finir avant d’avoir une deuxième éjaculation en trois heures…
« Quoi ….. » ai-je recommencé à me faire une poupée, seulement pour être coupé de surprise alors qu’elle se penchait en avant et posa sa bouche sur la tête de mon sexe tel une femme vivante…

Au bout de quelques minutes, je relaxais un peu sur le lit puis je pensais à me rendormir car on était en plein milieux de la nuit.. Mais remplis de curiosité je me suis mis à déshabiller Esther pour voir ses petits seins et voir la différence avec Amy. J’ai regardé avec émerveillement quand elle s’est déshabillée. Bientôt, elle était totalement nue et j’ai découvert que mon évaluation initiale était correcte. Elle était très maigre, ses seins étaient un peu plus que des mamelons et son cul était petit mais plutôt sympa, il faut aimer le genre… Je ne l’ai vue que debout quelques secondes devant moi avant que je la pose sur moi pour l’embrasser et qu’elle ne chevauche mes genoux. C’était très sympa mais c’était de la gourmandise, je n’étais plus vraiment chaud mais je sentais néanmoins le plaisir en moi; je décida d’aller dormir pour la deuxième fois de la soirée et je me rendormis comme un bébé..

Le lendemain matin, je commençais à baiser Esther violemment en la claquant sur les fesses, j’étais libre et sans limite, tout pour le plaisir même si je déchire un peu une de ses real love doll à mon fils : je lui en rachèterais une et puis c’est tout…
Mes couilles rebondissant sur son cul maigre alors que la tête de ma bite se claquait dans son col. Elle a crié pendant que je la baisais, j’ai entendu un bruit, suis-je devenu fou ? Ke compris que c’était la voisine qui portait une poussette car l’ascenseur était en panne ..

Je savais que je n’aurais peut-être jamais une autre chance de la baiser, alors au lieu de me retirer pour en finir, j’ai recommencé à la baiser doucement pour continuer le plaisir. Sa chatte s’était un peu relâchée et mon foutre me fournissait du lubrifiant alors que je la baisais pour la deuxième fois. J’ai eu un bon rythme régulier glissant dans et hors de sa chatte, je n’avais pas perdu le rythme même si hier j’étais rapide et que cela faisait 2 ans que je n’avais pas couché avec une femme… La deuxième fois, ça m’a pris 15 minutes pour jouir et je l’ai baisée de façon constante pendant tout ce temps.
Après que je sois venu je me suis retiré d’elle et me suis assis. Quand j’ai baissé les yeux, elle était toujours allongée, les jambes écartées, ce qui me permettait de bien voir sa chatte. Mon sperme s’écoulait d’elle et descendait par la fente de son cul. Les lèvres de sa chatte étaient rouges et enflées et son orifice était ouvert comme si je l’avais tellement tendu qu’il ne pouvait pas se fermer.

Elle resta allongée quelques minutes, les yeux fermés, puis se releva lentement de part mon toucher. Je lui enfila ses vêtements et partit sans un mot ni un regard dans ma direction.

Je remis tous en place à la perfection comme avant et je partis de chez mon fils…Je suis resté assis à regarder la porte après mon départ, me demandant pourquoi je l’avais fait, mais sachant que si j’avais une autre chance, je le ferais encore…
Je n’ai pas revu Amy, Carol et Esther pendant des semaines, et logiquement mon fils car elles vont de paire…
Au téléphone je voulais poser des questions à leurs sujet mais je ne voulais pas sembler intéressé. Les mois passèrent, je croisa les poupées de mon fils en rapide coup de vent quand je simulais une envie d’aller au toilette pour voir ce qu’il se passe dans la chambre.. 
Plus tard il me dit qu’une ancienne copine à lui était de retour chez des parents dans la ville, c’était une ex copine à lui. Vendredi soir, 6 mois après avoir baisé Amy, Esther et Carol, il me dit que Anna et lui allaient s’installer chez lui et qu’il devait se débarrasser de ses dolls et qu’il voulait me les laisser…

Partie 2 en cours de création 😊

Stefanna du real doll forum